Le Fou numérique

La rubrique du

Les Blancs sont mieux!

Problèmes de mémoire

A Sélestat

Un Tigre dans le moteur

Shredder 6 "Classic"

A Sélestat (le retour)

Le Fou du Roi a 3 ans

Plan simplifié du site

Le Forum du Fou

Site search Web search

powered by FreeFind

La Rubrique du Fou

Décembre 2001

Le Fou du Roi

Shredder 6 "Classic"

La sortie de Shredder 6 peut être considérée comme un évènement. D'abord parce qu'il s'agit du programme Champion du Monde à Maastricht 2001, ensuite parce qu'il est livré avec deux interfaces (GUI) et en deux versions.

Sur le CD-Rom, on trouve donc:

  1. L'interface de Fritz 7 et Shredder 6 en Native Engine.

  2. L'interface de Shredder 6 et le module UCI.

La GUI de ChessBase a déjà été décrite maintes fois. Fritz 7 reprend pour l'essentiel les fonctions de la version 6. La nouveauté la plus marquante se situe au niveau de l'accès au serveur de "jeu": playchess.com. Voir en particulier Fritz 7 de Peter Schreiner.

Shredder 6 "Classic" se base sur l'interface de Shredder 5. Cette dernière interface est beaucoup moins courante, en particulier en raison de son prix. Depuis le "transfert" de Stefan Meyer-Kahlen chez ChessBase cela a contribué aussi à rendre cette GUI abordable puisqu'elle est disponible au même prix que Fritz 7. On pourrait même dire que le CD-Rom de Shredder 6 est meilleur marché puisque pour le prix d'un on en obtient deux!

La première constatation à faire est que l'interface n'est disponible qu'en Anglais, Allemand, Italien et Espagnol. J'ai traduit les menus en Français; pour aller à la page de téléchargement cliquez sur l'icône . Ensuite il suffit d'installer le fichier Francais.msg contenu dans l'archive dans le répertoire Shredder6 Classic.

Interface Shredder 6 Classic 

Au premier abord, on est un peu désorienté. La longue pratique de l'interface "concurrente" oblige à retrouver ses marques. Le plus déroutant est peut-être le nombre de menus Click droit disponibles dans chaque fenêtre. Cela demande un peu d'habitude, mais ne semble pas insurmontable

A propos

La fenêtre "A propos" nous donne les informations sur l'identité des concepteurs. A noter la bibliothèque d'ouvertures de Sandro Necchi qui n'est pas disponible sous CB.

Paramètres du module Shredder 6

Le paramétrage du module Shredder 6 est comparable à celui de l'interface ChessBase.

La fenêtre d'information de l'Engine est très complète. A remarquer le taux d'utilisation de la Hashtable.

Fenêtre d'information du module

A l'inverse de la GUI ChessBase, l'intégration des modules WinBoard (pour les UCI cela coule de source) est d'une facilité infantile. Dans le menu Outils - Modules, il suffit de cliquer sur Installer module qui fait apparaître la boîte de dialogue: Installer module

Il existe trois types de modules: 

  1. UCI Engine, le protocole qui a été mis au point par Stefan Meyer-Kahlen

  2. WinBoard Engine

  3. Autre Engine dont l'aide dit qu'il faut un convertisseur spécial (?). 

Ensuite, il suffit de sélectionner le fichier du module, de saisir son nom et son auteur et le module est installé. Shredder crée un fichier dans son propre répertoire \Engines avec l'extension *.eng. Le contenu du fichier pour AnMon 5.17 ressemble à cela:

[ENGINE]
Name=AnMon 5.17
Author=Christian Barreteau
Filename=C:\CBase\Shredder6 Classic\wb2uci.exe

[OPTIONS]
LoadEngine=C:\CBase\Engines\AnMon517\AnMon517.exe
ShowStats=0
SendToEngine=  

Je rappelle que ce fichier est créé automatiquement! Il n'a aucun rapport avec le fichier à l'extension identique sous ChessBase qui est le programme du module. Ici il s'agit d'un fichier de configuration.

Ce que je regrette un peu dans l'interface c'est la possibilité de faire des tournois automatiquement. Il n'existe qu'une possibilité d'effectuer des matchs entre modules. J'ai un peu essayé cette dernière possibilité, mais je ne suis pas vraiment convaincu du système. Pour les modules UCI, cela reste sans conteste une façon intéressante de les utiliser car il n'y a pas d'Adaptateur entre l'interface et le module et donc celui-ci sera plus efficace que par ex. sous Fritz. Par contre l'usage des WinBoard Engines est plus délicate. Les configurations (Hash,  etc.) doivent être entreprises dans les fichiers de configuration des modules eux-mêmes.

Je n'ai pas essayé les possibilités d'Oracle des finales. Celles-ci ont été décrites l'article de Peter Schreiner

Postez les questions ou les commentaires dans le Le Forum du Fou.