Le Fou numérique

La rubrique du

Les Blancs sont mieux!

Problèmes de mémoire

A Sélestat

Un Tigre dans le moteur

Shredder 6 "Classic"

A Sélestat (le retour)

Le Fou du Roi a 3 ans

Plan simplifié du site

Le Forum du Fou

Site search Web search

powered by FreeFind

La Rubrique du Fou

Avril 2002

Le Fou du Roi

A Sélestat (le retour) Sélestat

Malgré un tournoi très, très moyen en 2001, j'ai retrouvé avec plaisir le chemin de la petite cité à la frontière des deux départements alsaciens pour le  

J'avais pris mes aises au même petit hôtel que l'année dernière (Hôtel Vaillant, publicité gratuite!). Pour le grand sportif que je suis, il a l'avantage d'être à une cigarette de la salle Ste Barbe où se déroule le tournoi.

Premier jour (jeudi)

Je me suis accordé une année sabbatique pour les échecs. Ce tournoi sera le seul que je jouerai cette saison. Mais c'est avec plaisir que je retrouve l'ambiance des compétitions.

Les mystères de l'appariement me font démarrer le tournoi contre un adversaire avec 300 Elo de moins. On ne peut pas dire que le rendement fut fulgurant, mais sur une faute de mon adversaire, je trouve un joli mat (même si j'en rate un plus beau bien avant).

Pour le repas de midi, je prends la température aux alentours de la buvette. Grande déception!! La choucroute, bien que copieuse, est servie sans Waedele! Un "scandale" que je fais remarquer au Président du club. Il me promet que l'année prochaine, le jambonneau retrouvera sa place. (mais dans une année d'élection, peut-on faire confiance à un président en exercice ?) Une remarque supplémentaire: les jeunes du club de service à la buvette sont très gentils, mais pas à la hauteur pour tirer une bière. Un cycle d'entraînement s'impose pour le jubilé de l'année prochaine.

Pour la deuxième ronde de l'après-midi, la tendance est inversée: c'est mon adversaire qui a l'avantage de 300 Elo. Nous jouons une de mes ouvertures favorites: un Gambit de Budapest. Pour une fois, je renonce à 3.Ce4 et préfère le moins risqué 3.Cg4. Il s'avère que le choix fut judicieux car dans une finale gagnante (ce que je sens bien sur l'échiquier, mais que j'ai du mal à concrétiser) me permet de concéder, "arracher", donner, ... la nulle par répétition de coups. Et comme d'habitude, je me fais engueuler par mon camarade de club car je n'ai pas su jouer la finale. Malgré cela, on peut considérer la nulle comme une performance.

9...Df6 le coup qui sauve la position des Noirs. (Mes parties en PGN)

Deuxième jour (vendredi)

Après la mise en train du premier jour, les choses sérieuses vont commencer. Un point et demi après deux rondes semblent un pactole qu'il sera difficile de conserver.

Opposé à un 2050 à froid dès 9 heure du matin, est une tâche ardue. Mais finalement, c'est mon adversaire qui a pris froid et c'est avec un nez rouge et des yeux gonflés qu'il commence la partie. 1.e4 e6, j'ai toujours eu horreur de la Française. Suite à une grossière erreur et une suite de coups très approximative, les Noirs se retrouvent mat en 28 coups. Cela constitue ma première vraie performance dans le tournoi.

L'après-midi, face à un classé FIDE, mon jeu se révéla nettement limité. Par politesse, j'ai essayé de tenir 20 coups contre mon adversaire franc-comtois mais sans abuser. Il avait sûrement autre chose à faire que de me montrer comment faire mat!

Bilan: 2,5 points aux quatre premières rondes, des joueurs mieux classés envient le résultat.

Troisième jour (samedi)

Le matin est frileux et les gros Elo sont toujours en face. Encore un 2000 au menu. Quoique ce coup-ci, je sais à quoi m'attendre. Je sais que la Sicilienne Alapin avec 2...Da5 sera servie. L'avantage de savoir d'où proviennent les adversaires et qui les entraîne. Je prends très vite l'avantage grâce à un jeu agressif. Et au 38. coup, la jeune fille assit en face de moi préfère ne pas me laisser finir le mat en 3 coups. Une remarque: un 2050 perd avec un meilleur esprit (même s'il pouvait invoquer des excuses) qu'une 2000 qui s'est fait battre par un 1560. Une question de sexe ?

le mat en vue. (Mes parties en PGN)

3,5 points au bout de quatre rondes et un performance à plus de 2000, dur de se motiver pour la suite.

Après m'être fait massacré rapidement par un classé FIDE, je termine la sixième ronde classé en tête des moins de 1600.

Dernier jour (dimanche)

Finalement cette dernière ronde garde un intérêt pour moi puisqu'il s'agit de défendre mon classement dans ma catégorie. Mes adversaires directs sont assis à ma gauche et ma droite. Hélas un joueur allemand opposé à un des protagonistes ne sera toujours pas présent une heure après le début de la ronde. Pour conserver mon classement il me faut au moins une nulle. Mais le 1970 en face ne l'entend pas de cette oreille et ma Sicilienne Alapin part en quenouilles. Cette dernière ronde n'a pas été très favorable aux moins de 1600, puisque avec mes 3,5 points je reste deuxième dans la catégorie.

L'après-midi est consacrée à la remise des prix. En attendant l'heure fatidique, le hasard du calendrier nous permet de profiter d'un radieux soleil d'hiver et de la Cavalcade de Sélestat. Nous avons le temps de voir passer tous les chars et les groupes de "Narren" avant de rejoindre la salle Ste Barbe à deux pas.

Conclusion

Le 9ème Open de Sélestat m'a permis de réaliser ma meilleure performance en tournoi (2111). Mais même sans ce résultat, je suis toujours heureux de revenir dans la cité des Humanistes. J'espère que je pourrais aussi venir à la dixième édition.

Le bulletin du 9ème Open d'Échecs de Sélestat est disponible chez le sympathique Président Rachid Heddache

Postez les questions ou les commentaires dans le Le Forum du Fou.