Le Fou numérique

La rubrique du

Les Blancs sont mieux!

Problèmes de mémoire

A Sélestat

Un Tigre dans le moteur

Shredder 6 "Classic"

A Sélestat (le retour)

Le Fou du Roi a 3 ans

Plan simplifié du site

Le Forum du Fou

Site search Web search

powered by FreeFind

La Rubrique du Fou

Octobre 2002

Le Fou du Roi

Le Fou du Roi a 3 ans

Il s'agit bien évidement de ce site et non du Club d'échecs qui est encore plus ancien que le maître des lieux, puisqu'il a été fondé en 1953.

En trois ans le site a bien sûr évolué. La nouvelle mouture date du 2 avril 2002 et fait très nettement la différence entre la partie réservée au Club et celle aux échecs électroniques. C'est à un lecteur de l'ancien forum du Fou, Éric, que cette dernière section doit son nom: Le Fou numérique. Les mises à jour ont été le plus souvent quotidiennes, pour ne pas dire 'multi-quotiennes'. Certains jours, je crois que qu'il m'est arrivé à updater plus de 10 fois. Le site occupe actuellement 31Mo sur le serveur pour 896 fichiers répartis en 15 dossiers. 

Les grandes heures du Fou du Roi

Au début du site il y avait quelques articles sur différents logiciels (Fritz6, ChessBase Light,...). Puis est apparue la Fritz et ChessBase Light Survey. Certaines des premières pages parues sont toujours visibles sur l'ancien site.

Le premier évènement a été l'interview de Mathias Feist. Je dois d'ailleurs à celle-ci d'avoir été contacté par ChessBase pour traduire le livret de Fritz6, puis les menus et l'aide de ChessBase 8, etc....

Puis j'ai obtenu l'autorisation de traduire et publier les articles de Frank Quisinsky et en particulier celui sur le WinBoard Adapter sans oublier les Gambit Soft Reviews.

Plus tard c'est Peter Schreiner qui m'a permis de traduire ses rubriques publiées sur le site du Schachclub Leinzell.

Paul De Man a été quant à lui le premier à me proposer son Tournoi des Micro et PDA, suivi de prêt par Jéröme Delprat et sa traduction de Tablebases de Aaron Tay. Une pensée particulière va à Patrick Libaert qui avait écrit un article documenté sur le SmartBoard Tasc.

De nombreux tournois ont également été publiés et je remercie ici les participants à la UCI Engines Ligue qui a largement dépassé plus de 4500 parties disponibles.

Au fil du temps, le site est devenu presque international. Des intervenants réguliers comme Pascal Golay et Claude Dubois sont suisses, Paul De Man est bruxellois. On attend les Canadiens et les amis de l'Afrique francophone.

Les visiteurs du site

Je pense que les visiteurs ont remarqué les compteurs en bas de page. Ceux-ci me permettent de savoir quel est le nombre de visiteurs mais aussi surtout les pages visitées. Et en plus, ils ne sont jamais d'accord entre eux!

116.082 internautes ont rendu visite au Fou du Roi en 3 ans. La tendance actuelle est une moyenne de 250-300 visites par jour. Le maximum a été atteint le 9 octobre 2002 avec 389 visiteurs. Sur les douze derniers mois, leur origine géographique se décompose comme indiquée dans le tableau ci-dessous:

Le nombre de page vues est assez intéressant aussi:

Sources eStat

Le Forum du Fou, dans sa version actuelle, reçoit en moyenne 472 visiteurs par jour. Évidement, il n'y a pas autant de messages déposés! Le refus de l'anonymat y est sûrement pour quelque chose, mais aussi la peur de certains d'être ridicule en posant une question qu'ils pensent être idiotes. La devise du Forum du Fou pourrait être: "Il n'y a pas de question idiote, ce ne peut être éventuellement le cas que des réponses". Les intervenants, au contraire, sont plutôt favorables à l'interdiction du pseudonyme, cela évite grandement la 'pollution' des posts.

L'avenir (?)

Depuis ses débuts le site a refusé toute publicité (celle affichée par popup sur l'ancienne version est introduite par l'hébergeur). Cette politique sera maintenue. Le site est hébergé grâce aux possibilités offertes par Wanadoo à ses abonnés. Aussi longtemps que celles-ci seront maintenues la pérennité du site le sera aussi.

La publication du Fou du Roi est pour moi un passe-temps (et il passe vite). Je n'ai aucune ambition commerciale (j'ai un métier qui me permet de vivre), ma seule ambition est de faire partager mon plaisir du jeu d'échecs et des échecs électroniques en particulier.