Comment faire...

Le Fou numérique

 

Deep Fritz 13, les nouveautés

 

 

Deep Fritz 13 avec une exclusivité mondiale

Matthias Wüllenweber présente ChessBase Engine-Cloud

Le terme à consonance poétique "Cloud" (=nuage) désigne des ordinateurs dont on peut utiliser la performance à distance. Beaucoup d'entreprises font, aujourd'hui, l'économie de l'achat et de l'entretien de matériel propre et loue la puissance de calcul de fournisseurs de Clouds qui mettent à disposition de grandes installations de serveurs pour cela. Ceci est particulièrement intéressant si l'utilité de puissance n'est nécessaire que ponctuellement et que les machines seraient sous-exploitées le reste du temps.

Aux échecs, il existe également une utilisation pour laquelle il est surtout important d'avoir à disposition la puissance la plus élevée possible : lors de l'analyse par des modules d'échecs. Si on veut "craquer" un problème analytique, la puissance de calcul disponible n'est jamais assez élevée. Pour cette raison nous introduisons avec Deep Fritz 13 "l'Engine-Cloud". On peut ainsi utiliser des modules présents sur d'autres ordinateurs comme s'ils étaient sur sa propre machine.

Il est totalement sans importance que les modules fonctionnent sur le bureau à côté, sur l'ordinateur de jeu du fiston, sur l'ordinateur peut utilisé au bureau ou dans un centre de calcul en Australie. Tous sont disponibles au moyen de quelques clics pour analyser, ensemble, dans la même fenêtre d'échiquier sur votre machine. Vous pouvez donc vous mettre des Cloud-Engines à disposition, si vous avez accès à plusieurs ordinateurs. Mais vous pouvez aussi demander de la puissance de calcul de machines étrangères en les louant brièvement. Ou alors offrir votre propre machine à travers le Cloud aux autres utilisateurs.

La mise en oeuvre de Cloud-Engines présente des avantages innovants:

1. Le travail avec différents modules analysant la même position conjointement a un sens. Jusqu'à maintenant des programmes en parallèle se partageaient la puissance de calcul d'un ordinateur et on devait se contenter de propositions de coups en grand nombre mais avec une profondeur de recherche réduite. Des Cloud-Engines fonctionnant en même temps peuvent prendre en charge différentes tâches: un module peut être utilisé en mode multi variantes plus lent pour mettre en évidence la complexité de la position; un autre module tourne avec uniquement la variante principale pour atteindre des profondeurs élevées en tant qu'éclaireur tactique.

2. Celui qui a déjà utilisé un module "Deep" sur un ordinateur portable, connaît le hurlement du ventilateur qui tente désespérément de refroidir le processeur. Les portables sont optimisés pour une utilisation économe en énergie pour une puissance de calcul réduite. Mais l'emploi d'un module d'échecs soumet le CPU à plein régime et peut vider une batterie de portable très rapidement. Par contre si on utilise des Cloud-Engines, l'appareil fonctionnera silencieusement, à température réduite et en préservant la batterie car toute la puissance de calcul est réalisée fait ailleurs.

3. Des analyses sérieuses exigent une machine de pointe. Ceci est cher, utilise de la place et perd de la valeur par un vieillissement rapide. Si on utilise, au besoin, la puissance de calcul du Cloud on économise à terme.

4. Si une partie par correspondance parvient à une position critique, on aimerait pouvoir augmenter rapidement la performance de l'analyse, c à d monter d'un cran. Cette mise à l'échelle ne pouvait se faire que par l'achat de plusieurs ordinateurs. Avec le Cloud, il est possible à partir d'un portable fluet de mettre en oeuvre instantanément toute une série de modules performants.

 

Plus de puissance sans modifier l'ordinateur

 

Il vous paraîtra évident, au besoin, de cumuler vos propres ordinateurs. Peut-être trouverez vous aussi pratique de mettre en oeuvre, depuis un portable en déplacement, une machine performante se trouvant à la maison. Mais la fonctionnalité première de Cloud, la location d'ordinateurs d'autres personnes, vous semble délicate. Ne faut-il pas avoir recours à des moyens de paiement lourds et délicats ?

Les transactions dans le Cloud se réalisent tout simplement au moyen des Ducats déjà connus dans playchess.com. Le décompte se fait à la minute, on peut faire un petit test de machines pour une fraction de Ducats sans se soumettre à une quelconque obligation. Vous pouvez avoir accès à des analyses particulièrement peu onéreuses si vous permettez d'être surenchéri par quelqu'un d'autre sur le Cloud. Ainsi s'établissent automatiquement des prix équitables.

Pour un fournisseur la devise Ducat a l'avantage de permettre de démarrer de suite: s'inscrire avec le compte playchess.com, charger le module, fixer le prix de départ de l'enchère ou un prix fixe à la minute, et c'est fait.

Deep Fritz 13 avec l'offre intégrée des Cloud Engines sort en juin 2012. Compris également une version améliorée du module Fritz 3 qui fonctionne sur des multiprocesseurs.

 

 

Article original paru dans ChesBase Magazin #148. Traduit de l'Allemand avec l'aimable autorisation de Matthias Wüllenweber

 

 

Site search Web search

powered by FreeFind