Les échecs sur console

Le Fou numérique

 

Site search Web search powered by FreeFind

Les échecs sur console

Article de Paul De Man

le 24.08.2008

le 08.10.2009 Cliquez ici

le 31.10.2009 Cliquez ici

le 10.01.2010 Cliquez ici

le 06.09.2010 Cliquez ici

le 10.09.2012 Cliquez ici

 

Mes articles sur les ‘Personal Digital Assistant’ commençaient tout doucement à dater et comme malheureusement aussi souvent en informatique, sont devenus ‘démodés’ en cette année 2008 après Jésus-Christ (certains disent d’ailleurs que cette date ne serait pas correcte mais je m’égare). Bon on est pas ici pour perdre son temps mais plutôt pour essayer de le gagner, la tendance est plutôt aux téléphones portables (sophistiqués ou non), aux consoles de jeux plus ou moins puissantes et aux GPS, sans parler des appareils photos avec fonctions annexes et autres ( ?). Pour être ‘in’ et sans doute surtout parce que j’aime bien jouer malgré mon âge collection été début automne, je me suis offert une Nintendo DS et une Sony PSP. Ceci dit, si vous aimez jouer aux échecs et êtes l’heureux propriétaire d’un PDA, plutôt que de le revendre pour une bouchée de pain, gardez-le ne fusse que pour jouer aux échecs. Je pense que l’on a toujours pas fait mieux (tant souplesse que force de jeu – voir mes articles précédents entre autre-). Voici mon opinion concernant les échecs sur Nintendo DS et la Sony PSP.

Commençons par le meilleur :

ChessMaster sur Nintendo DS : je joue régulièrement (quasi quotidiennement) sur cette console pour le moment et principalement aux échecs avec ChessMaster. Au premier abord j’étais un peu pessimiste car il faut bien le dire, peu de programmes d’échecs sur console sont réellement convaincants à mon avis. Ici aussi, l’insistance sur les jeux annexes et des échiquiers trop fantaisistes m’ont d’abord fait craindre le pire. Passons sur l’aspect pédagogique du programme (présenté par Josh Waitzkin) trop sommaire (inutile ?) et les échiquiers 3D (à une exception près trop fantaisiste) pour nous concentrer sur le programme (nulle part il est fait mention de Johan de Koning, le programmeur original de ChessMaster – le programme est produit par Ubisoft…Bulgarie !). La force Elo estimée à 1850 ce qui semble correspondre à la réalité et satisfera donc jusqu’à un bon joueur de club. Les candidats maîtres et pros passeront donc leur chemin d’autant plus que la bibliothèque est (scandaleusement) petite et s’arrête après trois coups dans toutes les variantes que j’ai jouées. Vous pouvez cependant entrer une position donnée.
La bonne nouvelle est que malgré tout le programme sort de l’ouverture relativement bien grâce à un bon niveau de jeu. Le niveau tactique est assez bon (en tout cas à court terme). La faiblesse principale du programme à mon avis est surtout en finale (absence de Hashtables ?). Mais l’écran tactile, un écran 2D niveau de gris et un niveau de jeu acceptable font de ce ChessMaster un plaisir pour jouer. Après avoir inscrit votre nom ou pseudo vous avez le choix d’affronter diverses personnalités d’un Elo de 600 (par ici les pièces cadeaux) au chef suprême ChessMaster 1850. Vous avez le choix de jouer sans horloge ou avec temps programmé par heure minute seconde pour la partie (Bronstein/Fischer où êtes-vous ?). Vous avez aussi 3 catégories de joueurs (facile/moyen/difficile) avec diverses personnalités de joueurs. Vous pouvez passer d’une catégorie à l’autre sans problème. Vous avez aussi le choix entre ‘partie rapide’ et ‘partie classée’ qui influencera votre classement Elo (et celui de vos personnalités rencontrées). Une assez grande souplesse de jeu donc même si j’aurais préféré avoir aussi les pendules ‘Fischer’ et ‘Bronstein’.
En plus d’un jeu d’échec traditionnel vous aurez aussi droit à un bon nombre de mini-jeux comme des problèmes, des cavaliers mange-pions (avec obstacles), une pièce solitaire qui doit trouver la seule case ou elle ne se fait pas prendre (un de mes préférés), des clouages, fourchettes etc.… Si les jeux sont assez simples, ils sont finalement assez addictifs et agréables avec les mimiques de Josh Waitzkin en prime. Au final, un jeu d’échecs ou je n’ai pas l’impression d’avoir été volé. Attention tout de même au prix : en Belgique en mai 2008, je l’ai vu à 19,90 Euros dans certains magasins et à 39,90 dans d’autres. Ce programme est à mon avis le maître-achat actuel sur cette console (en tout cas pour un jeune/novice joueur) et correspond bien à la philosophie ludique de cette petite console Nintendo tout en gardant un niveau de jeu correct.

+++
Niveau de jeu de 1850 Elo annoncé et qui doit être proche de la réalité –honnêteté-;
Agréable interface (certains échiquiers) et écran tactile ;
Mini-jeux addictifs et plutôt ludiques ;
On a envie d’améliorer son Elo et donc de jouer plus avant.
---
J’aurais préféré un niveau de jeu un peu plus haut (‘véritable’ ChessMaster ?) ;
Aucune indication de l’évaluation/profondeur de coup durant la partie ;
Bibliothèque d’ouverture de seulement 3 coups maximum ;
La musique ( ?).

Echecs – Schaakmat – Schachmat sur Nintendo DS : un autre choix pour la Nintendo. Le jeu existe avec un nom différent dans plusieurs langues.
La démarche est ici différente que pour ChessMaster. Le côté ludique est totalement mis de côté pour un pur produit d’échecs. Et si vous voulez le meilleur niveau de jeu disponible sur Nintendo, toc toc c’est ici. En effet, il s’agit du programme Spike (aussi disponible sur la nouvelle console Wii de Nintendo), un des meilleurs programmes actuels. L’interface, même si elle n’est pas parfaite (trop sombre), permet de jouer dans de bonnes conditions. La bibliothèque d’ouverture est également assez fournie.
Par contre là ou je déchante un peu c’est qu’il n’y a que quinze niveaux (temps/partie) non programmables, qu’aucune évaluation soit disponible, qu’en cas de dépassement de temps il n’y a pas moyen de continuer la partie (ce problème existe chez ChessMaster aussi). Aucun jeu annexe n’est ici disponible. Le prix est raisonnable (dans les 20 Euros en Belgique). Il s’agit d’une alternative valable au ChessMaster pour le joueur pur et dur.

+++
Probablement le meilleur niveau de jeu sur Nintendo DS (probablement 2000 Elo) ;
Échiquier austère mais jouable.

---
Interface très simple ;
Peu de niveaux de jeu disponibles (15);
Pas moyen de continuer de jouer une partie perdue au temps (pas de parties ‘amicales’) ;
Pas d’évaluation.
 

ChessMaster sur PSP : il me semble qu’il s’agit de la même version que la version sur Nintendo DS à la virgule près, mais malheureusement plaisir de jeu en moins (écran non tactile). Voir donc mon opinion sur la Nintendo DS. Certains détails ne me plaisent pas ici.
Vu que cette version est quelques mois postérieure à la version Nintendo, on aurait pu en profiter pour faire quelques améliorations, mais au contraire j’ai eu l’impression d’une marche arrière! En effet, si la misérable bibliothèque d’ouverture reste inchangée, j’ai le sentiment que l’on n’a pas tenu compte du processeur 5 fois plus rapide (300 Mhz) de la PSP pour adapter le temps de réflexion. Ce qui fait que la PSP répond 5 fois plus vite en général au même niveau de jeu que la Nintendo. Il semblerait donc qu’il s’agit d’un portage du programme sur PSP sans aucune adaptation particulière pour la console de Sony. Et les innombrables niveaux et personnalités différentes à rechercher avec les diverses touches différentes font que la version sur Nintendo est nettement plus agréable à utiliser (même, encore une fois, qu’il s’agisse fondamentalement du même programme). Je pense toutefois qu’il n’y a pas à l’heure actuelle, une autre alternative sur PSP (il existe un autre programme, Online Chess que je n’ai pas mais dont j’ai de ‘sérieux’ doutes -fait penser à Star Wars–).
A noter pour les bidouilleurs qu’il existe au moins une version de Gnu Chess disponible à faire tourner sur une PSP trafiquée (je ne me suis pas risqué à cette opération relativement compliquée) qui semble plus aboutie pour le joueur d’échec (évaluations, bibliothèque…).

Vu la diversité actuelle des machines nomades et consoles de jeu, j’invite’ les internautes à faire part de leur expérience réciproque afin de faire avancer le ‘Schmilblick’. Quelques suggestions afin de trouver un titre générique qui regrouperait les articles : ‘Consoles Chess’, ‘Les Échecs Nomades ou Portables, ‘Les Échecs en Poche’ etc.…

Paul De Man, Bruxelles

le 08.10.2009 Cliquez ici

le 31.10.2009 Cliquez ici

le 10.01.2010 Cliquez ici

le 06.09.2010 Cliquez ici

le 10.09.2012 Cliquez ici

 

Les commentaires peuvent être postés sur Le Forum du Fou