Ordinateurs de table et Assistants personnels

Le Fou numérique

 

Site search Web search powered by FreeFind

Tournoi des Micros et PDA

Les smartphones

Articles de Paul De Man

 

le 10.09.2012

 

Depuis mon article en 2010, les Personal Digital Assistant (PDA) sont tombés en désuétude pour ne pas dire qu'ils sont morts comme le perroquet des Monty Python's (voir le sketch désopilant 'dead parrot').

Un signe qui ne trompe pas, c'est le prix de plus en plus dérisoire des PDAs sur les sites de vente aux enchères (avis aux amateurs...).

A qui profite le crime me direz-vous? Aux smartphones bien sûr qui se vendent comme des petits pains et remplacent de plus en plus même les téléphones 'ordinaires'.

En ce qui concerne les programmes d'échecs, on constate une explosion des logiciels, des centaines tant sur Android que sur iPhone, les deux systèmes d'exploitation qui se partagent l'écrasante part du marché (Palm a disparu et Windows semble un peu revenir dans la course). Je m'excuse pour les Blackberrys mais je n'en ai jamais utilisé. Quelques programmes d'échecs existent pour ce système également (souvent payant et assez cher en général).

La plupart des meilleurs des PDA sont restés dans la course. Hiarcs, Shredder, Chess Genius,  Echecs de Christophe Théron (Chess Tiger), Chess Partner sont quelques unes des gloires fidèles au poste. En général disponibles tant sur iPhone qu'Android.

A côté de ceux-ci, beaucoup d'autres essaient de profiter du gâteau (géant) offert par l'explosion des smartphones actuels avec des programmes plus ou moins réussis. Celui que je préfère (actuellement en septembre 2012 sous Android) est Droidfish de Peter Osterlund qui en plus d'être probablement le plus fort, possède une interface très complète et est gratuit. Il existe une autre version de Stockfish sous Iphone (pas mal non plus). La célèbre base de donnée Chessbase est également présente sous les deux marques. Sachez aussi qu'en général la compatibilité entre Iphone et Ipad est (presque) totale (bon point) et qu'en général (mais pas toujours) les programmes sous smartphones Android fonctionne aussi sur tablette.

Certains se permettent avec succès de proposer une interface compatible UCI. Le plus populaire avec un bon suivi et multilingue est Chess for Android d'Aart Bik. Des dizaines de moteurs ont été 'traduits' pour fonctionner dessus, et il y en a de plus en plus. A découvrir sur le site de l'auteur ou chez Jim Ablett. Possible également d'installer des bibliothèques avec extension 'bin' personnalisée. Un autre programme qui utilise les 'uci' est Scid on the go.

Une des évolution positive concernant notre jeu est l'explosion des programmes didactiques, ceux que je préfère sont ceux avec des centaines ou milliers de problèmes d'échecs à résoudre (déjà présent sur Shredder avec un millier de positions à résoudre). Certains sont vraiment très réussis.

Je pense par exemple à Tactic Trainer (disponible sur Android et iPhone et iPad maintenant) avec 20000 positions et aide par un programme que vous pouvez utiliser si vous ne trouvez pas la solution. Le programme évalue automatiquement votre élo et est très bien conçu. Deux autres programmes sympa dans le même genre : Idea tactics et Chess puzzles.

Cerise sur le gâteau, la plupart des logiciels sur smartphones sont vendus à des prix très démocratiques, dépassant rarement les 5 euros et quasi jamais les 10. Une grande partie sont même gratuits (parfois avec des publicités ou quelques limitations).

La vitesse des processeurs à également été multipliée. Toga, l'ancienne version de Stockfish, évoluait à environ 35 à 40 kn/s sur les PDA  les plus rapides. Les smartphones de base actuels (disons un mono processeur de 1 ghz – beaucoup de smartphones actuels en sont équipé aux alentours de 200 euros - tourne déjà dans une fourchette de 80-100 kn/s avec Stockfish en début de partie. Un bon double processeur fait facilement plus de 200 kn/s, le Galaxy SII me montre un petit 250 kn/s. Une vitesse pareille correspond à la vitesse d'un Netbook. J'imagine que les derniers modèles quatre coeurs doivent faire facilement 300-400 kn/s, c'est-à-dire 10 fois plus rapides que les meilleurs PDA. Lorsque l'on sait que Pocket Fritz 4 (Hiarcs sur PDA) a fait plusieurs performances 'humaines' à plus de 2800 Elo, on imagine que les bêbêtes actuelles doivent avoisiner 3000 élos pour les meilleurs. Ne vous inquiétez donc pas si vous perdez, c'est normal....

Voilà pour mon esquisse non exhaustive sur le sujet. Je vous avoue que j'avais l'ambition  d'écrire un article plus complet, mais vu le nombre impressionnant des logiciels disponibles, j'ai préféré vous faire part de ma petite expérience des programmes d'échecs que je préfère et prend plaisir à jouer.


 

Paul De Man, Bruxelles

le 28.10.2001Cliquez ici

le 13.05.2003 Cliquez ici

le 20.10.2005 Cliquez ici

le 18.05.2006 Cliquez ici

le 05.11.2006 Cliquez ici

le 24.08.2008 Cliquez ici (Les échecs sur console)

Les commentaires peuvent être postés sur Le Forum du Fou